Réagir face au harcèlement scolaire

 

Vous vous apercevez que le comportement de votre enfant ou ado a récemment changé : ses résultats scolaires, autrefois plutôt bons, deviennent irréguliers, il s’isole,  ou alors il montre de l’irascibilité ; alors qu’il s’entendait plutôt bien avec ses frère et soeur, maintenant il ne les supporte plus. Vous recevez des mots d’absentéisme scolaire.

 

Votre enfant ne serait-il pas victime de harcèlement ?

 

Il a été statistiquement établi qu’un adolescent sur 10 subit du harcèlement en milieu scolaire, or moins d’un quart des enfant victimes en parlent : savoir repérer le harcèlement est nécessaire pour pouvoir venir en aide à l’enfant ou l’ado victime.

 

>>comment définir le harcèlement ?

 

Le harcèlement peut être défini comme :

→une volonté délibérée de nuire

→des agressions répétées dans la durée

→une relation agresseur/agressé qui se joue sur le mode dominant/dominé

>>reconnaitre le harcèlement

 

Le comportement des jeunes victimes de harcèlement présente une ou plusieurs caractéristiques communes qui doivent alerter :

→désocialisation

absentéisme scolaire (moyen de se soustraire au harceleur)

→décrochage scolaire

→somatisation (maux de tête, maux de ventre..)

→comportement à risque : boulimie, drogue, auto-mutilation…

 

>>type de harcèlement

 

Le harcèlement revêt plusieurs formes : physique (coups, jeu du foulard ..), moral (brimades, rumeurs, insultes, ostracisme..), se passer dans un lieu réel (école..) ou virtuel (cyber-harcèlement).

>>existe -t-il un profil type ?

 

qui est le harceleur  ?

 

On retrouve chez la plupart des jeunes harceleurs des caractéristiques communes :

o Absence d’empathie : le harceleur ignore la culpabilité.

o Un fort charisme : il est en général populaire auprès de ses camarades.

o Souvent drôle : s’empare des petits défauts des autres pour les tourner en dérision

o Susceptible et impulsif : a tendance à se sentir provoqué facilement

 

qui est le harcelé ?

 

Critères identiques chez les jeunes harcelés :

o Vulnérabilité (handicap notamment)

o Différence (surpoids, origine ethnique, homosexualité…)

o Critère social (plus pauvre plus riche ..)

o Timidité, isolement social (peu d’amis..)

o hypersensibilité, rêveur, dans un « monde à part »

 

>>comment agir ?

 

Harceleur et harcelé sont chacun des victimes d’un scénario toxique.

Communication et renforcement de l’estime de soi permettent de sortir  des schémas négatifs.

 

>>renverser les rôles

 

modifier les croyances du jeune qui est victime : 

 

o non, l’agresseur n’est pas fort, il est faible (s’attaquer à plus faible lui permet de se sentir plus fort)

o non, l’agresseur n’a pas peur de rien ( croire que le fait de se soumettre permet d’obtenir du répit est une erreur : l’agresseur a peur ds représailles, notamment juridiques. Le menacer de porter plainte, voire déposer plainte suffit souvent à le calmer)

o non, l’agresseur n’est pas tout puissant (rester lisse, ne pas donner prise, répondre aux provocations  » si c’est ce que tu penses  » peut suffire à le déstabiliser)

 

 

 

* SI votre enfant est celui qui harcèle, la communication est essentielle : ne pas nier la gravité des actes du jeune, lui expliquer avec compréhension les conséquences de ses actes sans les amoindrir. Accepter de l’aide pour lui et la famille afin de comprendre pourquoi il en est venu à adopter un tel comportement.

 

>>harcèlement et estime de soi

 

Une estime de soi faible est souvent à la source des profils de type victime.

 

Renforcer son estime de soi permet de gagner en assurance et sortir des rapports dominant/dominé.

 

Apprendre au jeune à s’aimer, à découvrir et à avoir confiance en ses capacités, lui permet de mieux savoir faire face aux situations de type harcèlement : la thérapie aide à créer des ancrages positifs pour le jeune et lui montre comment gérer ses émotions, lui apprend à mobiliser ses ressources propres .

 

L’objectif est de rendre le jeune suffisamment sur de lui pour qu’il ne fasse plus partie des personnes susceptibles d’être harcelées.

 

Coordonnées

.Cabinet Psy et thérapie - Laurence F. Traven

Consultations individuelles et  de couple, sexothérapie

Hypnose thérapeutique

 

24 Place Lisfranc - Le Métropolys - B/52

59700 MARCQ EN BAROEUL

 

Contact : 03 20 48 22 69 - 06 80 24 85 05

ou par mail ici

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Cabinet Psy & thérapie - Laurence Fraumont - Traven Photos & illustrations are copyrighted by their owners